L'orpailleur

Publié le par Isa


L'orpailleur est passé par là
ne laissant d'aucune trace
quelques racines dorées

Publié dans Océan

Commenter cet article

Petit Page 10/01/2009 13:03

Une fois son forfait à dorer accompli, le chercheur dort...Chuttt...Plus un souffle, plus une vague, plus de tremblement de feuille, seulement un petit bourgeon pour pousser une petite fleur parfumée au milieu de ses rêves scintillants...

Le Petit Page, qui se demande pourquoi cette image-là n'est pas la couverture du si beau livre de JMG Le Clézio...

Isa 25/01/2009 22:52


ah tiens justement je ne l'ai pas lu le sieur Le Clézio, je me demande si j'aimerais


gari 09/01/2009 00:01

l'orpallieur est orfèvre à ses heures ,
mais bien souvient il ne trouva pour tout or ,
que sa fièvre ,
face à l'aurore...

Isa 25/01/2009 22:50


finalement un peu de sable, quelques flaques d'eau salée, une lumière, un contre jour et vous voilà tous poètes...chouette ^^


Koulou 05/01/2009 23:12

L'orpailleur est un ripailleur
Un fêtard de première
Il creuse ici puis ailleurs
Il secoue la matière
Toujours de bonne humeur
Il transforme une simple pierre
En or en lumière

Isa 25/01/2009 22:47


Le koulou est un poète !


Quichottine :0010: 05/01/2009 22:13

Quelle belle image !

J'aime bien ton "orpailleur" ! Dis-lui de revenir !

Isa 25/01/2009 22:43


il reviendra... je le croise périodiquement